Êtes-vous sur le point d’attraper des punaises de lit ?

Êtes-vous sur le point d’attraper des punaises de lit ?

Les punaises de lit vous font peur ? Que vous soyez propriétaire ou locataire, aucun logement n’est miraculeusement épargné de ces insectes. Cependant, il est possible de prévenir une infestation de punaises de lit lorsque nous sommes bien informés.


Voici les conseils MBM du mois d’octobre

Chez MBM, nous pensons qu’une bonne gestion passe avant tout par l’éducation. Est-ce que vous êtes du type voyageur ou êtes-vous plutôt excellent pour trouver des bonnes aubaines comme par exemple, des meubles intacts sur le bord du chemin ?

 

Plus d’information sur la punaise de lit

Les punaises de lit sont des insectes piqueur-suceur de la grosseur d’un pépin de pomme. Elles sont visibles à l’œil nu est de couleur brunâtre dans la majorité des cas (elles peuvent tirer sur le rouge dans certain cas). Elles ont un corps mesurant de 5 à 9 millimètres qui est plat et de forme ovale. Elles ne sautent pas, ne volent pas et se déplacent lentement.

Certaine personne qui se fait piquer par une punaise de lit ne sentira pas nécessairement cette piqure puisque l’insecte injecte un anesthésiant de sorte qu’aucune sensation ne soit ressenti. Les punaises se nourrissent de notre sang et mange principalement la nuit parce qu’elles aiment le dioxyde de carbone que l’être humain dégage pendant son sommeil.  Elles piquent toujours plus d’une fois et se créer normalement un chemin, les piqures sont donc souvent localisées au même endroit. Il est possible que vous ne démontrez aucune réaction face aux piqures.

Une punaise de lit peut vivre jusqu’à un an sans se nourrir, ce que nous appelons la période de dormance. Sa longévité est également d’un an. Une femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs au courant de sa vie. Ces petits œufs écloront après 10 à 20 jours lorsqu’ils sont dans des conditions favorables.

Ces insectes peuvent se propager facilement par l’intermédiaire d’articles de la vie courante tel qu’un matelas, canapés, sacs à mains, vêtements, valises, etc. Il est également possible qu’elles se faufilent d’un logement à un autre par la tuyauterie, les conduits d’aération ou par des petites ouvertures.

 

Prévenir plutôt que de guérir

  1. Effectuez un calfeutrage de tous les périmètres et points d’entrée possibles dans le cas d’une multipropriété. Toutes les fissures et crevasses, l’espace entre les plinthes et les murs, les plafonds, les fenêtres, les cadres de porte devraient être scellé. Si une infestation avait lieu dans le futur, celle-ci sera limité dans sa propagation et vous serez ainsi protégé des voisins qui partage le même mur (mur mitoyen entre deux immeubles, logements ou maisons).

  2. Un article usagé introduit dans un appartement, condo ou une maison devrait être soigneusement inspecté avant l’introduction à l’intérieur. Saviez-vous qu’un livre usagé représente un risque d’infestation ? Il faut d’ailleurs répéter qu’un matelas abandonné sur le bord d’un chemin est très suspicieux. La majorité du temps, ils sont abandonnés pour une raison. Il faut également se méfier des autres meubles en bons états. Une belle gratuité peut se transformer en une terrible infestation.

  3. Si vous avez bon cœur et que vous désirez aider un ami à déménager en prêtant votre voiture, inspectez celle-ci après avoir accompli votre bonne action. S’il s’agit de votre propre déménagement, nous vous conseillons de transporter vos biens fermé hermétiquement afin d’éviter la propagation par un camion de déménagement qui pourrait être infesté.

  4. Si vous aimez les voyages du type sac à dos, il faut savoir que les auberges jeunesses peuvent présenter un grand risque de punaises de lit. Toutefois, c’est semblable aux hôtels, ils ne sont pas tous infestés, mais nous vous suggérons d’effectuer une inspection avant même de déposer votre sac ou votre valise sur le lit. Il faut absolument demander une autre chambre d’hôtel si celle-ci semble comporter un signe d’infestation.

  5. Lorsque vous revenez d’un voyage, vous devriez inspecter votre valise avant d’entrer à la maison. À titre préventif, vous pouvez laver vos vêtements (portés ou non) à l’eau chaude. Également, il est recommandé de passer l’aspirateur dans la valise et de jeté immédiatement le contenu de l’aspirateur aux ordures.

  6. Dans le cas de l’utilisation d’une buanderie commune, nous vous recommandons de déposer votre panier à linge sur la laveuse ou sécheuse et éviter de le déposer sur le sol ou près d’une poubelle. Vous devriez inspecter votre panier de vêtement vide avant de remettre les vêtements propres à l’intérieur. La table de pliage devrait être inspecté également avant chaque utilisation.

  7. Vous suspectez la présence de punaises de lit dans votre résidence? Vérifiez votre literie pour déterminer s’il y a présence d’excrément ou non. Ces excréments se présentent sous forme de points noirs sur le matelas, le sommier, les draps et couvertures. Si vous êtes encore perplexe, enlever le matelas et vérifiez en dessous de celui-ci. Vous pouvez répéter la même action avec le sommier.

 

Une infestation chez vous ?

Que faut-il faire lorsqu’on a réellement une infestation ou que plusieurs signes le démontrent ?

Il n’y a pas de remède << maison >>. Vous devez vous assurer de garder l’environnement propre et de passer souvent l’aspirateur en vidant immédiatement le contenu de celle-ci dans un sac fermé hermétiquement que vous jetterez dans une poubelle à l’extérieur. Il faut également laver les vêtements à l’eau chaude et de faire des séchages à la sécheuse à la plus haute température possible.

Régler le tout par soi-même ?

Les punaises de lit ont développé une forte résistance aux pesticides. En tentant de régler une telle infestation vous-même, vous risquez de nuire à votre santé ainsi que celle des autres personnes habitants avec vous et vous ne réglerez pas cette situation dû à l’inefficacité des produits vendus en vente libre. C’est une tâche qui vaut mieux être confié à un expert afin d’obtenir des résultats définitifs.

 

Alors, êtes-vous sur le point d’avoir une infestation de punaises de lit ?

Dans plusieurs cas, le simple fait de penser à ce ce type d’infestation est nocive pour la santé mentale, car rien qu’à lire cet article, vous commencez déjà à vous gratter !

2017-10-11T13:51:55+00:00