CHARANÇON DU RIZ

    Charançon du riz 2018-08-17T16:24:37+00:00

    Project Description

     

    Charançon du riz

    FICHE D’INSECTE

    Charançon-du-Riz

    Prévention

    Les premiers signes d’infestation du charançon du riz proviennent de la présence de trous dans les emballages alimentaires de riz, pâtes et céréales, mais aussi de larves blanches dans les denrées alimentaires et/ou l’observation d’excréments dans ces derniers. Pour les silos de grains, l’augmentation de l’humidité et l’échauffement des grains en périphérie sont de bonne indication tout comme les trous forés dans les grains.

    Afin de prévenir une infestation, il est important de conserver vos aliments en denrées alimentaires dans des contenants hermétiques. Plus particulièrement pour les charançons du riz, il est préférable de conserver vos aliments au frais, ce qu’ils craignent davantage. Assurez-vous aussi de nettoyer vos placards et tout autre endroit où des déchets alimentaires ont pu être laissés.

    Bien évidemment, il est important de bloquer toute voie d’accès aux bâtiments. Ainsi, le colmatage des fissures des murs, plinthes et fenêtres est important, comme pour tout autre envahisseur. Finalement, conserver les denrées alimentaires dans un endroit exempt d’humidité est préférable afin de ralentir, voire même stopper le développement de larves.

    Les actions correctives lorsqu’il y a une présence

    Lors des premiers signes d’infestation du charançon du riz, il est important de réagir rapidement et de suivre les conseils suivants. Pour se débarrasser rapidement d’une infestation localisée, il est possible de simplement se jeter convenablement les aliments contaminés. Pour éviter de favoriser leur propagation, il est important de préalablement traiter vos denrées alimentaires à de très hautes ou basses températures avant de les jeter.

    Dans le cas de sources multiples, il est recommandé de faire appel aux services de spécialiste en gestion parasitaire qui permettront de rapidement localiser et éliminer les voies d’accès de cet insecte, mais aussi de faire disparaitre les foyers de reproduction du charançon du riz via des techniques de fumigation ou simplement de pièges. Pour davantage d’informations sur les traitements, veuillez contacter nos spécialistes qui pourront déterminer un plan d’action unique à votre situation.

     

    Description

    Nom : Charançon du riz

    Latin : Sitophilus oryzae

    Autre nom : Rice weevil (anglais)

    Famille : Curculionidés

    Ordre : Coléoptère

    Taille : 2 – 4 mm

    Longévité : 4-5 mois

    Habitat : Silos de grains, cultures, placards, magasin alimentaire et autres commerces comme les boulangeries

     

     

    Le charançon du riz (Sitophilus oryzae) est un insecte granivore et un ravageur primaire. De l’ordre des coléoptères (insectes à métamorphose complète dotés d’élytres, soit des ailes antérieures semblables à un étui rigide qui recouvrent les ailes postérieures et équipées de mâchoires puissantes) il fait partie plus précisément de la famille des curculionidés, soit des petits insectes phytophages (qui se nourrit de végétaux). Leurs antennes très longues à angle droit sont caractéristiques de cette famille tout comme leur rostre (prolongement de la tête) semblable à une trompe rigide. Ce ravageur est retrouvé partout au Canada et dans le monde entier. Malgré cela, il préfère les régions tropicales aux régions tempérées où il devra trouver un abri pour se protéger des temps froids.

    D’une taille de 2.5 à 4mm, l’adulte sera brun et leurs élytres est marqué de quatre taches jaune-rougeâtre. Le charançon du riz sera identique au charançon du maïs (Siotophilus zeamais) à l’âge adulte. Pour les distinguer, il est nécessaire de les disséquer. La morphologie de ces insectes est aussi très semblable aux calandres des grains (Sitophilus granarius).

    Cet insecte ravageur est habituellement retrouvé dans les entrepôts de grains et de céréales de toutes sortes, mais aussi dans les garde-mangers et les emballages alimentaire et plus particulièrement avec la présence de riz. Les adultes du charançon du riz vont ainsi se nourrir des grains entiers ou des farines puis se reproduire dans les fragments de graines. De plus, dans les silos leur activité et leur respiration qui en suit augmentent l’humidité des denrées alimentaires ce qui favorise leur détérioration et leur échauffement. Ceci pourra amener les aliments à durcir, moisir ou même germer plus rapidement.

    Le cycle de vie de ce coléoptère débute par la ponte d’œufs au sein des produits céréaliers. Une femelle pourra ainsi pondre de 100 à 400 œufs durant sa vie au rythme de 4 par jour. Le cycle de vie complet prendra de 5 à 14 semaines selon la température et l’humidité du milieu. Le charançon du riz préfère des températures ambiantes allant de 25 à 35 degrés Celsius et un taux d’humidité de 70%. Les larves ainsi produites seront de couleur blanche.

    Cet envahisseur possède quelques prédateurs naturels comme les araignées, oiseaux et acariens.

    FAQ

    1- Doit-on jeter les aliments contaminés par le charançon du riz?

    Oui, il est conseillé de vous débarrassé des aliments qui furent en contact avec le charançon du riz lors d’infestation importante, car ils y déposent leurs excréments directement dans vos denrées alimentaires. Ces derniers seront de teintes blanches et sous forme de poussière qui rendront vos produits désagréables au gout.

    2- Est-ce que le charançon du riz vole?

    Oui, le charançon du riz comme tous les coléoptères peuvent voler. Leur seconde paire d’ailes plus membraneuses que la première paire (élytres) leur sert au vol.

    3- Est-ce que le charançon du riz peut causer des dommages à mon logement?

    Non, le charançon du riz est un ravageur de type granivore ne s’attaque pas aux structures des bâtiments. Leur intérêt premier concerne les denrées alimentaires comme les céréales et pâtes alimentaires. Ils peuvent toutefois nuire à vos stocks de nourriture…