FOURMI PHARAON

    Fourmi Pharaon 2018-07-19T19:35:22+00:00

    Project Description

     

    La fourmi pharaon

    FICHE D’INSECTE

    fourmi-pharaon-mbm-npma

    Prévention

    Les conseils de prévention énumérer ci-dessous peuvent vous aider à maintenir cet envahisseur loin de chez vous, mais attention elles sont très rusées.

     

    Pour prévenir une infestation, il faut contrôler les trois besoins primaires de cet insecte, soit la nourriture, l’eau et un abri.

     

    Conserver vos aliments et ceux de vos animaux dans des contenants hermétiques est nécessaire ainsi que bien gérer vos déchets (poubelle, composte et même recyclage) en les gardant les plus propres et le moins accessible tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. La nourriture des animaux peut être laissée au sol, mais une barrière devra être installée pour le rendre inaccessible, par exemple en déposant le bol dans un contenant d’eau savonneuse. Les plantes peuvent facilement attirer les fourmis pharaon compte tenu des pucerons qu’ils peuvent avoir et du haut taux de sucre de leur sève. Une bonne méthode pour les garder loin de vos plantes est d’y apposer un ruban adhésif double face sur tout le contour.

     

    Finalement, un conseil de base pouvant s’appliquer à tous les envahisseurs est de calfeutrer toutes fissures, fenêtres, et trous pouvant laisser entrer ces envahisseurs pour les garder loin de vos logements et éviter qu’il trouve un abri.

    Les actions correctives lorsqu’il y a une présence

    Le contrôle de cet envahisseur n’est pas simple et nécessite généralement la supervision et/ou l’aide complète d’un spécialiste en gestion parasitaire. Il vaut mieux y penser rapidement, que trop tard !

    En général les insecticides trop puissants ou répulsifs sont à éviter. Ces fourmis détecteront la menace rapidement et décideront de créer des nids satellites pour se fractionner et éviter la menace ce qui rendra le problème plus difficile à gérer, de plus cela empêchera la propagation de l’insecticide à toutes les fourmis. Pendant un certain temps, vous penserez que la menace a disparu, jusqu’à tant qu’elles reviennent. L’astuce est plutôt de laisser quelques jours aux fourmis pour que vous repériez les accès aux nids en suivant leur retour à celui-ci. Il est possible d’utiliser un appât sans pesticides pour les stimuler et ainsi détecter tout potentiel passage.

    Par la suite, il faudra déployer des appâts empoissonnés à proximité de tous les endroits où vous avez repéré l’envahisseur. Pour que cela fonctionne aucune fourmi ne doit en mourir directement (vérifier la présence de fourmis morte sur l’appât), le traitement doit leur permettre de retourner à leurs nids et propager l’insecticide dans leur nourriture et à toutes les autres fourmis. La reine ne mourra généralement pas aussi facilement, mais lorsque la colonie sera affaiblie, elle ne recevra plus de nourriture et l’aide nécessaire et en mourra. Les nymphes par contre ne se nourrissent pas durant leur évolution au stade adulte, il est donc essentiel de poursuivre le traitement plusieurs semaines afin d’affecter la colonie entière.

    Si la situation vous dépasse, ne vous inquiétez pas. Confiez-nous vos inquiétudes en remplissant le formulaire de Contact ou en composant le 1-844-690-3434 pour parler avec un technicien ou une technicienne. Nous pourrons trouver des solutions adapté à votre situation afin que vous retrouviez la paix d’esprit. 

     

    Description

    Nom : Fourmi Pharaon

    Type : Insecte (Hyménoptère)

    Origine : Afrique tropicale

    Latin : Monomorium

    Autre nom : Pharaoh ant (anglais)

    Habitat : Bâtiment chauffé (ex : maisons, hôpitaux, restaurants)

    Activité : Généralement la nuit

    Durée de vie (reine) : 4 à 12 mois

    Durée de vie (mâle) : 3 à 5 semaines

    Durée de vie (ouvrière) : environ 10 semaines

    Longueur : en moyenne 2mm / femelle stérile 1.5 à 2.5 mm / reine 3.5 à 5 mm / mâle 2.8 mm

    Reproduction : 400 oeufs au cours de la vie d’une reine

    Nombre d’oeuf par ponte : 10 à 12 

    Maturité sexuelle : 42 jours pour une reine

     

     

    La fourmi pharaon (Monomorium pharaonis) est originaire des régions tropicales et probablement de l’Afrique, mais serait aujourd’hui introduite partout dans le monde via le commerce international. Cette petite fourmi mesure en moyenne deux millimètres de long et peut vivre de quatre à 12 mois pour la reine et de trois à cinq semaines pour les mâles. On reconnaît cet insecte à sa coloration jaune pâle à brun, un abdomen plus foncé et deux bosses sur leur pétiole (portion rétrécie de l’abdomen qui marque la séparation entre le thorax et l’abdomen). Ces origines l’obligent au Québec à vivre dans des bâtiments chauffés l’hiver. À nos latitudes, ces fourmis ne forment pas à proprement dit des fourmilières, mais plutôt des nids dans nos édifices où elles peuvent vivre jusqu’à 300 000 et contenir plusieurs reines. Lorsque le nid de cet insecte dépasse un certain nombre de fourmis ou lorsque les conditions générales sont défavorables, certaines ouvrières iront créer des nids satellites afin de se fractionner pour former un nouveau site de nidification à proximité de meilleures conditions.

    Un œuf de fourmi pharaon peut devenir un adulte en plus ou moins 38 jours pour une ouvrière et jusqu’à 42 jours pour une reine ou un mâle, dans le cas où les bonnes conditions de température (27-30 degrés Celsius), d’humidité (80%) et d’aliment suffisent (eau, aliment sucré et gras, pucerons et autres petits insectes). La reine produira de 10 à 12 œufs à la fois et peut cumuler un total de 400 œufs durant toutes ça vie. Lorsque fertilisés ils donneront une femelle, soit une ouvrière ou soit une reine (généralement déterminée par le régime alimentaire durant le stade larvaire) tandis que ceux non fertilisés donneront un mâle.

    Le cycle de développement des fourmis inclut quatre stades successifs pour réaliser une métamorphose complète, soit œuf, larve, nymphe et adulte. L’œuf d’une fourmi pharaon devient un adulte après environ 38 jours. Plus précisément, son cycle de développement commence par sept jours d’incubation de l’œuf, une larve viendra alors au monde et nécessitera 18.5 jours avant de devenir une nymphe. Ce dernier stade demandera plus ou moins 12 jours pour devenir complètement adulte.

    La fourmi pharaon est un insecte ravageur ayant un impact économique important partout dans le monde. Son habileté à survivre à l’intérieur des bâtiments lui est possible grâce à sa capacité à pénétrer à travers presque tout. Sa présence dans de nombreux hôpitaux apporte des complications importantes dues à leur potentiel de transmettre plusieurs pathogènes dont Salmonella spp., Staphylococcus spp. et Streptococcus spp.

    FAQ

    1-Existe-t-il un risque de rapporter des fourmis pharaon chez soi après l’achat de produits à jardin (terre, engrais, fleure, arbre, etc.) ?

    Oui, malheureusement les produits à jardins peuvent être mis en contact direct ou non avec des nids d’insecte non désiré comme la fourmi pharaon. Leur condition d’entreposage (température, humidité) peut favoriser leur présence ainsi que les autres insectes attirés par les fleurs par exemple. Il est donc important de vérifier la présence de ces envahisseurs avant de les faire parvenir à l’intérieur de votre domicile.

    2-Est-ce que les fourmis pharaon peuvent endommager la structure de ma maison ?

    Les fourmis pharaon ne causent généralement aucun dégât important aux bâtiments, contrairement à la fourmi charpentière ;

    https://mbmextermination.com/envahisseur/fourmis-charpentieres-gate-bois/

    Par contre, en envahissant les lieux humides et chauds comme les appareils de chauffage, cuisines, salles de bains, tuyaux, elles peuvent laisser certaines traces de leur passage par leurs déjections, en déplacement des saletés, aliments et même des moisissures, etc.

    3-Est-ce que la gestion par un non professionnel d’une infestation de fourmi pharaon peut aggraver la situation ?

    Oui, la mauvaise gestion immédiate d’une infestation peut entrainer des délais plus longs afin de rectifier la première tentative. Il est préférable de laisser cette tâche à un spécialiste qui connaît tant l’insecte que les méthodes appropriées pour gérer le plus rapidement et le plus économiquement ce problème.