MOUCHE DROSOPHILE

    Mouche drosophile 2018-08-17T15:09:11+00:00

    Project Description

     

    La mouche drosophile

    FICHE D’INSECTE

    mouche-drosophile-fruit-vinaigre-mbm-extermination

    Prévention

    Pour prévenir l’invasion de la mouche drosophile, il faut d’abord éliminer leur accès aux ressources nutritives et leurs sites préférentiels de reproduction. Ainsi retirer l’accès de vos fruits et légumes en les déposants dans des contenants hermétiques et à vos bouteilles de vins, bière ou autre liquide sucré peut éviter la présence de ces envahisseurs. De plus, comme il leur faut de très petites quantités de nourriture pour se développer, il est essentiel de bien nettoyer toutes les surfaces jusqu’au contenant de votre bac de récupération intérieur afin d’éviter de les attirer. Une gestion régulière de vos déchets (poubelle, composte et recyclage) intérieurs est aussi préférable, mais sans oublier la propreté de ceux extérieurs.

    Les actions correctives lorsqu’il y a une présence

    Le contrôle de cet envahisseur peut parfois être un défi considérant le taux de multiplication important de cette espèce. Une action rapide et ciblée est donc nécessaire pour éviter tout problème.

    Les actions correctives qui seront réalisées par un spécialiste en gestion parasitaire inclus généralement un contrôle physique de l’envahisseur par l’installation de piège contenant une solution sucrée afin d’attirer l’insecte et de les capturer à l’aide d’un matériel ou substance adhésive/collante. Ces appâts peuvent être utilisés avec ou sans pesticides dépendant du milieu utilisé et de l’importance de l’infestation et devront être installés le plus près possible de la source.

    Par contre, garder en tête qu’un nettoyage ciblé et rapide des aliments et liquides attractifs lors de l’apparition des premières mouches peut régler facilement le problème et éviter beaucoup de désagrément.

    Si la situation vous dépasse, ne vous inquiétez pas. Confiez-nous vos inquiétudes en remplissant le formulaire de Contact ou en composant le 1-844-690-3434 pour parler avec un technicien ou une technicienne. Nous pourrons trouver des solutions adapté à votre situation afin que vous retrouviez la paix d’esprit. 

     

    Description

    Nom : Mouche drosophile

    Type : Insecte (Diptère)

    Origine : Tropicale

    Latin : Drosophila melanogaster

    Autre nom : Mouche à fruit ou vinaigre

    Habitat : Bâtime Près des zones humides durant l’été et l’automne et toute l’année dans nos habitations et commerces chauffées (restaurant, brasserie, entrepôt, etc.)

    Activité : Le jour

    Durée de vie : plusieurs semaines

    Longueur : 3 à 4 millimètres de long

    Reproduction : Jusqu’à 500 oeufs en un mois

    Nombre d’oeuf par ponte : 25 à 35 par jour

    Maturité sexuelle : Moins de deux semaines

     

     

    La mouche à fruit aussi appelé mouche à vinaigre (Drosophila melanogaster) est l’espèce de mouches la plus communément observé dans les logements et commerces au Québec. Cette petite mouche jaune et brunâtre de quelques millimètres aux yeux rouges possède deux ailes plutôt larges et possède quelques bandes sombres sur son abdomen. On peut différencier le mâle de la femelle par l’extrémité de son abdomen, soit arrondie et foncée chez le mâle et pointu et clair chez la femelle. Cette mouche cosmopolite d’origine tropicale peut vivre plusieurs semaines. Son habitat favorable inclut les zones humides comme les étangs et marais, mais va être communément observé près de la matière en décomposition ou toutes matières végétales comme les fruits et légumes. Ces aliments représentent généralement leur alimentation de base, mais il est possible de les retrouver à déguster des liquides sucrés comme le nectar, la bière et le vin.

    La mouche à fruit pond généralement ces œufs sur la matière humide en décomposition comme les vieux fruits et légumes oubliés depuis trop longtemps où la femelle trouvera une légère dépression et du liquide. Elle y déposera alors des œufs, entre 25 et 35 par jour qu’elle aura produit à partir du sperme emmagasiner d’un mâle. Ceux-ci resteront jusqu’à deux jours immerger dans le liquide et respireront grâce à leurs tubes respiratoires avant d’éclore et de former une larve. Cette larve devra muer 3 fois en 6 jours et s’alimentera de levures formées par la fermentation de la matière sur laquelle ils ont été pondus avant de devenir une nymphe qui prendra à son tour 5 jours pour devenir adulte. Le cycle vital complet de cette mouche dépend de la température de son habitat et peut varier entre 1 semaine et 50 jours.

    Drosophila melanogaster peut représenter une nuisance pour les commerces et les habitations dus à leur potentiel important de reproduction, par exemple dans des conditions optimales, cette mouche peut produire 25 générations par année. De plus, il leur suffit de très peu d’aliments pour former une colonie. Les dommages potentiels reprochés à la mouche à fruit sont ceux de pouvoir contaminer les aliments par des moisissures ou autres microorganismes. Leur rôle dans la nature reste tout de même essentiel, car ils représentent une source de nourriture à plusieurs insectivores (poissons, oiseaux, chauve-souris et autres insectes) et favorise aussi les processus de décomposition de la matière végétale dans la nature.

    FAQ

    1-Comment la mouche à fruits peut apparaître dans nos maisons ?

    La mouche à fruit peut apparaître dans vos maisons après n’importe quel transport de fruits ou légumes vers l’intérieur de votre habitation après avoir été parasitée par des œufs ou des larves. Les infestations peuvent arriver plus souvent en été ou au début de l’automne. Il est aussi possible qu’ils atteignent votre maison à partir des fenêtres, portes ou trappes d’aération par des mouches adultes.

    2-Est-ce que les fourmis pharaon peuvent endommager la structure de ma maison ?

    La mouche à fruit est généralement signe d’insalubrité et pourrait transporter des moisissures ou même des bactéries sur vos aliments. Il est donc important de contrôler rapidement cet envahisseur afin d’éviter tout problème connexe.

    Est-ce qu’une infestation de cette mouche peut amener des problèmes avec d’autres envahisseurs ? 

    Oui, comme mentionné précédemment, la mouche drosophile est généralement signe d’insalubrité. Ainsi, le manque de gestion de la propreté de votre logement peut attirer d’autre envahisseur par la présence d’aliments attractifs pour d’autres insectes ou même de petits mammifères. La seule présence de la mouche drosophile peut attirer des compétiteurs de l’extérieur vers l’intérieur de votre habitation.