Tribolium de la farine

    Tribolium de la farine 2018-07-19T19:45:25+00:00

    Project Description

     

    Tribolium de la farine

    FICHE D’INSECTE

    Prévention

    Les principaux conseils de prévention concernent avant tout l’amélioration de l’étanchéité des contenants des denrées alimentaires de votre maison. Il est alors simple de remplacer les simples sacs de ces aliments par des contenants plus rigides avec un couvercle hermétique. Conserver la cuisine aussi propre que possible à proximité de vos aliments comme dans le garde à manger peut permettre d’éviter que ces insectes granivores ne trouvent vos réserves et les envahissent.

    Les actions correctives lorsqu’il y a une présence

     

    Les principaux traitements suggérés pour se défaire de cet envahisseur sont par méthode thermique (chaleur ou froid). Cette technique peut par contre être dommageable pour la qualité du grain auprès des industries et comporte des coûts énergétiques importants. La méthode inverse utilisant l’air froid peut prévenir et réprimer ces insectes granivores, car ils cessent généralement de s’alimenter et de se reproduire sous 18 degrés Celsius. Ces méthodes sont généralement employées pour de grands volumes d’aliments.

    Diverses autres méthodes de lutte existent dont l’utilisation de terre de diatomée qui permet de déshydrater les indésirables ou même l’utilisation de la fumigation afin d’enrayer la problématique. Pour les problèmes résidentiels, les coûts de ces méthodes sont généralement trop importants pour la quantité de denrées infectées. Il peut alors être préférable de profiter des conseils d’un spécialiste en gestion parasitaire afin de se débarrasser de vos denrées infectées convenablement, mais aussi de vous conseiller afin de diminuer les risques de futures infestations. Pour davantage d’informations sur les traitements, veuillez contacter nos spécialistes qui pourront déterminer un plan d’action unique à votre situation.

    Si la situation vous dépasse, ne vous inquiétez pas. Confiez-nous vos inquiétudes en remplissant le formulaire de Contact ou en composant le 1-844-690-3434 pour parler avec un technicien ou une technicienne. Nous pourrons trouver des solutions adapté à votre situation afin que vous retrouviez la paix d’esprit. 

     

    Description

    Nom : Tribolium de la farine

    Ordre : Coleoptère

    Sous ordre : Polyphage

    Latin : Tribolium destructor Uytt

    Autre nom : Destructive flour beetle (anglais)

    Famille : Ténébrions

    Longévité : 2 à 3 ans 

    Taille : 4.5 – 5.75 millimètres

    Couleur : Noir ou brun fonçé

    Alimentation : Denrées alimentaires (grains, farine, flocons d’avoine, son, noix, fruits séchés, épices, etc.)

     

     

     

    Les vers de farine existent sous la forme de différentes espèces dont celle du grand tribolium de la farine (Tribolium destructor), mais aussi comme le Tribolium brun, rouge, à petits yeux, à tête ronde et même cornue. Ils sont regroupés sous l’ordre des coléoptères distinctifs par leurs ailes dures qui se rejoignent parfaitement sur leur surface dorsale et sous la famille des ténébrionidés ayant comme caractéristique des antennes à 11 segments, des tarses ou «pieds» antérieurs et centraux à 5 segments et ceux postérieurs à 4 segments.

    Cet envahisseur bien connut pour leur nuisance aux produits céréaliers comme les grains, farines, flocons d’avoine, sons et les nourritures pour animaux de compagnie comme ceux d’oiseaux et de chiens sont considérés comme des insectes nuisibles secondaires. Cela signifie qu’ils intensifient l’altération des aliments laissés généralement par d’autres envahisseurs nuisibles. Leur présence en grand nombre peut amener divers effets sur les farines, dont l’apparition d’une odeur désagréable provenant de leur sécrétion qui rend la matière insalubre ou en la faisant tourner au gris.

    Leur petite taille et la puissance de leurs pièces buccales leur permettent de s’infiltrer parmi les emballages et contenants afin de s’en nourrir. Ces ici que le cycle vital de cet insecte granivore débute, soit par la ponte d’oeufs dans les denrées alimentaires. Une seule femelle pourra pondre un total de 300 à 400 œufs dans les aliments, soit 2 à 3 par jour selon la température. La longévité de la femelle peut atteindre 2 ans et jusqu’à 3 ans pour un mâle. Le cycle complet entre la naissance et la reproduction prendra entre 7 semaines et 3 mois tandis qu’un œuf peut éclore entre 6 à 14 jours à des températures ambiantes.

    Au Canada, on retrouve le tribolium de la farine de la côte de l’Atlantique à celle du Pacifique. Évidemment, ça répartition géographique ne s’arrête pas là, car on le retrouve aussi en Afrique, Asie, Europe et un peu partout en Amérique du Nord considérant qu’il est un insecte cosmopolite. Les endroits où ils sont le plus souvent retrouvés sont les boulangeries, les habitations, les minoteries (établissement qui transforme les céréales en farine) et même jusqu’au musée.

    FAQ

    1- Est-ce que la cause d’une infestation de tribolium de la farine est due au fait que ma farine est périmée?

    Non, la qualité des denrées alimentaires n’influence généralement pas les infestations par le Tribolium de la farine. Cet insecte granivore s’infiltre et se nourrit de pratiquement toute nourriture/matière première. Les infestations de vos aliments peuvent plutôt provenir de la facilité d’accès à ces derniers, il faut ainsi favoriser les contenants hermétiques.

    2- Est-ce facile de régler une problématique de tribolium soit même ou il faut faire appel à des professionnels?

    Il peut être simple de gérer une problématique d’infestation localisée et à petite échelle, soit en se débarrassant rapidement des denrées contaminées. Par contre, cette option ne vous aidera pas à déterminer les voies d’accès des tribolium à vos aliments dans votre domicile ou votre commerce. Dans le cas de contamination plus étendue, l’appel d’un professionnel est recommandé afin de trouver le plan de gestion convenable à votre situation. Ce dernier pourra retirer convenablement toutes les denrées potentiellement infectées et leurs envahisseurs via divers méthodes, mais aussi vous conseiller et vous guider afin d’éviter de futures infestations.

    3- Est-ce que je dois jeter les aliments qui ont été en contact avec le tribolium?

    Oui, le premier signe d’infestations par cet envahisseur provient généralement des odeurs nauséabondes émises par l’insecte via leurs glandes ce qui rend les aliments impropres à la consommation.